Imagines-toi L’invocation du pardon & Les souffrances du mécréant

Par défaut
Imagine-toi l’invocation du pardon

Lorsque l’épuisement, l’angoisse, la tristesse et la honte atteindront leur paroxysme, l’une de ces deux dispositions d’Allah t’apparaîtra : Sa colère ou Sa satisfaction et Son amour pour toi.

En ce cas soit Il te dira :

« Ô Mon serviteur! J’ai couvert, Moi, tes péchés dans le monde présent et, en ce Jour, Moi, Je te les pardonne. Je t’ai pardonné l’énormité de ton crime et beaucoup d’autres fautes. J’ai accepté de toi beaucoup de tes oeuvres insignifiantes ».

Dès lors, ton coeur bondira de joie et ton visage s’illuminera.

Imagine-toi quand Il te dira ces paroles. Sa joie et Sa lumière resplendiront sur ton visage, après le trouble et l’obscurcissement lié à la honte de l’interrogatoire, au rappel pesant de tes fautes. Dès lors, à ton trouble et à ton affliction se substituera la joie dans ton coeur. Ton visage s’éclairera et le teint de ta peau s’éclaircira.

Imagine Sa satisfaction envers toi quand tu auras entendu ces paroles de Lui. Ton allégresse. Ton coeur s’exaltera et s’emplira de joie. Tu auras l’impression de mourir de contentement et d’exulter d’allégresse. Tu en auras le droit ! Quelle exaltation peut être plus extraordinaire que la joie et l’allégresse de l’agrément d’Allah , le Puissant, le majestueux ? !

 

 

Par Allah , le Très-Haut ! Si, toi, en ce monde, tu mourais de joie en imaginant Sa satisfaction dans la vie dernière, cela ne serait qu’à juste titre, quand bien même tu n’es pas certain de Son agrément dans l’au-delà, mais que tu en nourris seulement quelque espoir. Comment en avoir la certitude dans la vie dernière ? Si tu t’imagines que Sa miséricorde et Son pardon se manifesteront à toi, alors tu serais en droit que ton âme, hors de ton corps, vole de joie. Qu’en sera-il lorsque tu entendras d’Allah , le Tout Puissant, le Glorieux, Sa satisfaction et Son pardon pour toi ? Ta peur s’apaisera, ton appréhension se dissipera, ton espoir et ton espérance se réaliseront, à jamais, dans la Demeure éternelle. Tu auras la certitude de ta réussite et de ton bonheur infini, que rien n’épuisera et ne fera disparaître, ne diminuera et ne démentira.

Imagine-toi entre les Mains d’Allah , le Puissant, le Glorieux et que Sa satisfaction se soit manifestée, alors ton coeur exaltera de joie, ton visage s’éclairera, resplendira, s’illuminera et changera de couleur pour ressembler à la lune, la nuit de sa plénitude.

Ensuite, tu surgiras au milieu des créatures, plein de joie, le visage lumineux, d’une beauté et d’une grâce parfaite, rayonnant de lumière, d’un levant de perles. Tu traverseras leurs rangs, auréolé de beauté, de perfection et de lumière, tenant ton livre de ta main droite. Un ange te prendra par les bras et appellera au vu et au su des créatures :

« Celui-ci est untel, fils d’untel.

Heureux, il ne connaîtra plus jamais de malheur »
 

Ton Seigneur, le Puissant, le Majestueux, par Sa satisfaction, aura marqué ta renommée auprès de Ses créatures. Il aura justifié le bien que les gens pensaient de toi. Il aura rendu vain les soupçons de ceux qui te suspectaient. Demain, cette position, au vu et au su des créatures, compensera, en mieux, celle d’aujourd’hui au milieu des serviteurs, grâce à tes marques d’obéissance à Allah , à la sincérité de ta relation avec Lui, l’Unique sans associé. Qu’Allah , t’accorde cette compensation, la plus haute des positions au vu et au su de tous. Puisse t-Il inscrire Sa grâce dans ta renommée et marquer ainsi de Son amitié pour toi !


 

Imagine que tu traverses les rangs des créatures, ton livre dans ta main droite, ton visage plein de beauté et de lumière, ton coeur gai et joyeux. Ils te regarderont avec des yeux exorbités, jaloux de ne pas obtenir d’Allah , Tout Puissant et Glorieux, ce que tu as obtenu de Lui. Que ton espoir et ton espérance en Allah , dans cette quête soient immenses. Si Allah , le Tout Puissant, le Glorieux, te confère ce bienfait, alors tu l’obtiendras. C’est là une des deux dispositions, qui s’offrent à toi à savoir ton péril ou ta réussite.

Safwân Ibn Mahraz a dit : « Je tenais par la main Abd Allah Ibn ‘Umar quand un homme vint à lui. Il lui dit :

– Qu’as-tu entendu dire l’Envoyé d’Allah – sur lui la grâce et la paix – à propos de la délivrance ?

– J’ai entendu l’Envoyé d’Allah – sur lui la grâce et la paix – :

« Allah , le Puissant, le Majestueux, rapprochera de lui, le Jour de la résurrection, le croyant jusqu’à le placer sous Sa protection et lui dira :

– Ô Mon serviteur ! Reconnais-tu tel et tel péché?

– Oui, ô Seigneur !

– Ô Mon serviteur! Reconnais-tu tel et tel péché ? Il répétera les mêmes questions jusqu’à ce que ce serviteur confesse ses péchés et qu’il voit que son âme est tout à fait perdue. Allah , lui dira ensuite: «Je te les ai couverts dans la vie terrestre et en ce jour, Je te les pardonne ».

Puis, il lui sera remis le livre de ses bonnes oeuvres».

(Rapporté par Muslim).

 

 

Quant au mécréant et à l’hypocrite :

« Les témoins (les anges) diront: " Voilà ceux qui ont menti à leur Seigneur". Que la malédiction d’Allah retombent sur les injustes ». Sourate 11 : Hud verset 18.

Au moment où Abd Allah Ibn ‘Umar accomplissait les tournées rituelles autour de la Maison (la Ka’ba), un homme surgit devant lui et lui dit : « Ô Abd ar-Rahmân ! Qu’as-tu entendu dire l’Envoyé d’Allah – sur lui la grâce et la paix – au sujet de la délivrance ? ». Il lui donna la même réponse.

Selon Sa’îd , Qatâda a dit : «Aucun ne sera affligé en ce Jour sans que son affliction n’apparaisse à chacune des créatures ».

Ibn Mas’ûd a dit: « Allah, le Puissant, le Glorieux, déploiera, le Jour de la résurrection, Son Pallium sur Son serviteur croyant. Il tendra Sa Main vers le bas et dira : «Ô fils d’Adam! Ceci est une bonne oeuvre que tu as accomplie tel et tel jour: Je l’ai agréée. Et voici telle faute que tu as commise tel et tel jour: Je te l’ai pardonnée ». Le serviteur se prosternera et les gens diront: « Ô Heureux est cet homme vertueux qui n’a trouvé, dans son livre, que des bonnes oeuvres ».

Abd Allah Ibn Hanzala a dit: « Allah, le Tout Puissant, le Glorieux, le Jour de la résurrection, Son serviteur debout devant Lui, lui fera apparaître ses bonnes oeuvres entre les lignes de son livre et lui dira: « Tu as fait cette œuvre ». Il lui répondra: « Oui, ô Seigneur ! » Il lui dira; « Je ne te déshonorerai pas aujourd’hui. En ce Jour, Je te pardonne». Il dira :


 

«Tenez! Lisez mon livre. En vérité, J’étais sûr d’y trouver mon compte».
Sourate 69 : Celle qui montre la vérité (Al- Haqqah) verset 19-20

quand, le Jour de la résurrection, il sera sauvé de l’opprobre.

 



Imagine-toi les souffrances du mecréant

 

Dans l’autre cas, Il te dira :

« Mon serviteur! Je suis courroucé contre toi. Que Ma malédiction tombe sur toi ! Je ne te pardonnerai pas la monstruosité de tes actes. Je n’agréerai de toi aucune de tes oeuvres ». Il te tiendra ces propos au sujet de certains de tes grands péchés: « Les reconnais-tu ? ». Il répondra: « Oui! Par Ta Puissance ! ». Il te dira plein de courroux : « Par Ma puissance ! Tu n’échapperas pas, avec eux, à Mon châtiment!» Il appellera les gardiens de l’Enfer et dira: «Prenez-le!» Que penseras-tu alors, quand Allah le Puissant, le Glorieux dira cela avec Sa Parole Majestueuse et Auguste ?

Imagine qu’Il ne te pardonnera pas, ainsi que tu viens de l’entendre de Lui, le Tout Puissant, le Glorieux, ayant prononcé ce refus avec colère. Voilà alors que les gardiens de l’Enfer se précipiteront sur toi, et, de leurs paumes énormes, te traîneront, entouré de flammes. Ils seront, eux-mêmes, en colère à cause du Courroux d’Allah , le Tout Puissant, le Glorieux, contre toi, redoublant de violence et de dureté à ton encontre. Aussitôt qu’Il en donnera l’ordre, tu sentiras le dur contact de leurs énormes paumes sur ta nuque et ton cou.

Imagine l’énormité de leurs paumes quand ils te saisiront par le cou avec violence. Ils chercheront à se rapprocher d’Allah , le Tout Puissant, le Glorieux, en te châtient et en te mettant dans la déchéance.

Imagine-toi, entraîné, avili, certain de ta perte alors que tu seras entre leurs mains. Tu seras emporté vers le feu, ton visage noirci. Tu franchiras les rangs des créatures, ta face noircie, ton livre dans la main gauche et tu crieras ta perte et ton malheur. L’ange te saisira par le bras en disant: « Untel, fils d’untel est affligé et ne connaîtra jamais plus le bonheur». Il te fera savoir que tu es l’objet de Sa colère et de Sa malédiction. Tu seras complètement déshonoré devant Ses créatures. Il aura dénoncé la bonne opinion de ceux qui pensaient du bien de toi, confirmé les accusations de ceux qui t’accusaient. Il est possible qu’Il ait fait cela de toi parce que tu as feint de lui obéir devant Ses serviteurs, recherchant auprès d’eux un haut rang au prix de ta ruineuse position et de ta dignité auprès de Lui. Il dénoncera ton offense devant ceux dont tu avais préféré les louanges plutôt que d’obéir à ton Seigneur, le Tout Puissant, le Glorieux, et en dépit de Sa louange pour toi.

Imagine-toi ce moment et imagine-le encore ! Ne perds pas de vue ce danger et réfléchis prudemment: Laquelle des deux fins est, d’ores et déjà préparée pour toi!

Ka’b a dit : «En vérité, pour cet homme, il a été ordonné qu’il soit conduit en Enfer et cent mille anges accourront vers lui ».

Quant à Abû Abd Allah , il a dit : J’ai appris que lorsque le serviteur se tiendra debout devant Allah , le Puissant, le Glorieux, et que sa station se prolongera, les anges diront: « Quel genre de serviteur es-tu pour qu’Allah te maudisse! Tu as défié Allah , le Tout Puissant, le Glorieux car, en ce monde, tu te présentais en homme de bien. »

Il a dit : « Celui qui se plaît à se rendre aimable aux gens par des moyens réprouvés par Allah , le Tout Puissant, le Glorieux, et qui défi Allah , le Tout Puissant, le Glorieux, dans ce qu’ll déteste, rencontrera Allah , plein de malédiction et d’ exécration».

Puis, Abû Abd Allah a dit en citant ce hadîth : Par Allah le Tout Puissant, le Glorieux! Je ne suis point, au soir de ma vie, désespéré ni pour moi, ni pour vous – alors que le pont, avec ses secousses et les faux-pas qu’il provoque, se trouve devant toi».

Imagine l’effroi de ton coeur lorsque tu entrouvriras l’oeil et tu verras ce pont, effilé et glissant, au-dessous duquel les vagues de chaleur de la Géhenne palpiteront.

Quel spectacle atroce et terrifiant! Tu sais que tu le chevaucheras, portant ton regard sur la noirceur de la Géhenne, au-dessous de lui. Tu écouteras, venant de ses profondeurs, le grognement de ses vagues et son bouillonnement tumultueux. Les anges diront alors : «Notre Seigneur! Qui veux-tu que nous fassions traverser sur ce pont?» Quant à toi, tu crieras :

Notre Seigneur ! Notre Seigneur !

Sauve-nous ! Sauve-nous !

Quand tu regarderas ce pont exécrable, tu entendras l’appel: «Engagez-vous sur la terre blanche, la terre sans sommeil». Tu l’auras à peine sentie qu’elle sera soulevée au-dessous te toi et sous les créatures, pour être changée et remplacée par une terre argentée. Voilà alors les créatures dispersées sur une terre d’une blancheur argentée. Puis, tu verras ce pont effroyable et tu entendras, tout comme les autres créatures, ce nouvel appel: «Engagez-vous sur le pont».

Imagine les palpitations et la frayeur de ton coeur alors qu’on vient de te dire : «Engage-toi sur le pont!» De frayeur et d’effroi, ton esprit s’envolera. Puis, tu lèveras l’un de tes pieds pour monter sur le pont. Tu le sentiras, sous la plante de tes pieds, aiguisé et frêle. Ton coeur s’envolera de frayeur. Puis, tu plieras l’autre jambe, et tu seras maintenant sur le pont, en équilibre, ton fardeau sur le dos et pesant de tout le poids de tes fautes. Puis, tu l’escaladeras, le coeur palpitant, jusqu’à atteindre son sommet. Les créatures progresseront, les unes devant toi, les autres derrière toi, formant une seule crête. Tu l’escaladeras jusqu’à son sommet. Puis, tu dévaleras ce pont, tremblant. Les créatures, dans un même ensemble, les coeurs convulsés, seront toutes ébranlées par les contractions de la Géhenne au-dessous de ce pont. Les gens tomberont devant toi et derrière toi.

Imagine-toi, affaibli, progressant et regardant devant toi et derrière toi, les hommes et les femmes qui dérapent, basculent et progressent un pas après l’autre, têtes baissées. Les anges saisiront les hommes par les barbes et les femmes par les tresses de leurs cheveux, les maintiendront par des carcans. Le Feu, qui les réclame, se soulèvera, bouillonnant, son souffle haletant au-dessus de leurs têtes. Ses étincelles retomberont sur leurs têtes. Puis, le Feu les attirera dans ses entrailles, tandis qu’eux, désespérés, se mettront à appeler et à crier. Précipités tête la première, ils dégringoleront, criant leur désespoir. Et toi, tu les regarderas, effaré, craignant de les suivre, de perdre pied, d’être englouti à ton tour dans l’abîme et que tes membres se brisent et soient projetés au-dessus du pont.

Imagine cette scène dès à présent sans avoir rien à l’esprit si ce n’est le sentiment de la faiblesse de ton corps. Pense à ce qui l’allègera lors de cette traversée. Car, l’épouvante du Jour de la résurrection ne sera allégée que pour les Amis d’Allah , le Tout Puissant, le Glorieux, ceux dont la raison, en ce monde, envisageait la vie dernière. La peur de ce jour pour eux est déjà énorme ici-bas. Ils auront, en ce monde, porté en leurs coeurs le lourd fardeau de leurs soucis et connu la fébrilité de cette peur. Leur Maître, en contre partie, les allégera au Jour de la résurrection. Impose donc à ton coeur cette vision, la peur et l’angoisse qu’elle engendre. Car Allah , pour toi, les allègera et les minimisera au Jour dernier, ayant décrété pour Lui-même ne pas réunir, contre Ses Amis, crainte en ce monde et dans l’autre.
 

 qu’Allah  – qu’Il soit exalté – nous préserve contre la frayeur de ce jour redoutable, Amine !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s