Perles de sagesse

Par défaut
 
 SOIS LE PREMIER A TIRER PROFIT DE CE QUE TU AS APPRIS !
Il ne suffit pas d’esperer d’atteindre son objectif , il faut agir !
 
"Que ton silence soit méditation, que ta parole soit invocation et que ton regard te serve de leçon"
 
Hassan al Basri Rahimahu Allah a dit :
"Comme est etonnant le fils d’Adam ! Deux anges gardiens sont au dessus de sa tête et sa langue leur sert de crayon, sa salive leur sert d’encre, et lui, malgré cela, il parle de ce qui ne le regarde pas."
————————————————————————————————————————————————————————————————
Réfléchis donc avant de parler et considère :

Premièrement, ce que tu dis,

Deuxièmement, comment tu le dis,

Troisièmement, pourquoi tu le dis,

Quatrièmement, à qui tu le dis,

Cinquièmement, quand tu le dis,

Sixièmement, de qui tu le tiens,

Septièmement, ce qui en résultera de tes paroles.

Bref, il a dit vrai celui qui a dit : « Tourne ta langue sept fois dans ta bouche avant de parler

————————————————————————————————————————————————————————————————
Ibn Wahb Rahimou Allah a dit : « La sagesse et la science sont une lumière par laquelle Allâh guide qui Il veut, et ce n’est pas le fait [de connaître] beaucoup de questions. »
Selon l’imam al Boukhari Rahimou Allah : « Le savoir conduit à l’agissement » ce qui veut dire, comme l’explique Ibn Al Mounaïr Rahimou Allah :
 
« La connaissance est une condition préalable à la validité de la parole et de l’action, qui ne peuvent être prises en compte si la connaissance est absente. » La bonne intention ne suffit pas pour qu’une action soit licite.
 
————————————————————————————————————————————————————————————————
L’imam adh Dhahabi Rahimou Allah a dit : "Et parmi les signes d’un fidèle sincère et dévoué, il y a le fait qu’il reconnaisse ses torts et ne refuse pas les reproches concernant sa personne ou son travail mais il se remet en question et demande le pardon de son Seigneur."

Le cheikh Mohammed Hussein Ya’cub explique cette parole en disant :
"Si quelqu’un vous dit, par exemple, que vous aimez vous vanter ou que vous ne recherchez par vos actes que les compliments des autres. Priez pour qu’Allah le récompense, implorez le pardon de votre Seigneur et acharnez-vous à vous auto-critiquer et à vous corriger. Mais, si vous n’acceptez pas ses dires, par fierté, et que vous cherchez à vous défendre de ses soupçons, cela constitue un indice de manque effectif de sincérité (al ikhlass)

 

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

L’imam adh Dhahabi Rahimou Allah a dit : "Et parmi les signes d’un fidèle sincère et dévoué, il y a le fait qu’il reconnaisse ses torts et ne refuse pas les reproches concernant sa personne ou son travail mais il se remet en question et demande le pardon de son Seigneur."

Le cheikh Mohammed Hussein Ya’cub explique cette parole en disant :

"Si quelqu’un vous dit, par exemple, que vous aimez vous vanter ou que vous ne recherchez par vos actes que les compliments des autres. Priez pour qu’Allah le récompense, implorez le pardon de votre Seigneur et acharnez-vous à vous auto-critiquer et à vous corriger.

Mais, si vous n’acceptez pas ses dires, par fierté, et que vous cherchez à vous défendre de ses soupçons, cela constitue un indice de manque effectif de sincérité (al ikhlass)

Lors d’une leçon donnée par Ibrahim an Nakha’i Rahimou Allah devant une assemblée de personnes, un homme se tint près de la porte de la mosquée et lui dit :

" Tu n’es qu’un vantard !" (cest-à-dire qu’il ne cherche qu’à se montrer devant les gens.) Ibrahim pleura alors et lui dit :

 "Tu as raison, c’est la première fois que quelqu’un connaît mon véritable nom."

 Ensuite, il se leva et s’enferma derrière la porte de la maison.

————————————————————————————————————————————————————————————————
Abdullah ibn al-Mubaraak Rahimou Allah a dit : « On dit à Hamdoun bin Ahmad : Pourquoi les paroles des Salafs étaient plus bénéfiques que les nôtres ? »
Il répondit : « Car ils parlaient pour l’honneur de l’Islam, pour la délivrance de leur propre âme, et pour la satisfaction de ar-Rahmaan, alors que nous parlons pour l’honneur de nos âmes, pour la recherche de ce bas monde, et pour la satisfaction de la création. »
 
————————————————————————————————————————————————————————————————
Abou Outhmân Al Djîzi ( Rahimou Allah ) disait :

Que tu obéisses (à Allah) tout en craignant que tu ne seras pas agréé compte parmi les signes de la béatitude. Et que tu désobéisses (à Allah) en espérant que tu seras sauvé compte parmi les signes de l’infortune.”

(Réf : “Fath oul Bâriy” – Volume 11 / Page 301)

 
————————————————————————————————————————————————————————————————
 
Abdoullâh Ibnou Mas’oûd ( Radhi Allah anhu ) a dit :

Celui qui t’apporte la vérité, accepte-la de lui, même s’il est un (individu) éloigné et distant. Et celui qui t’apporte le faux, refuse-le, même s’il est un proche aimé.”

(Réf : “Mousnad Ibn oul Dja’d” – Volume 1 / Page 326)

———————————————————————————————————————————————————————————————–
Voici une parole d’Abou Bakr As-Siddiq sal Allah alayhi wa salam qui dit : il existe cinq obscurités, et cinq lumiéres ( pour en sortir ) :
 
 L’amour de ce monde est une obscurité , sa lumière est la piété. Le péché est une obscurité, sa lumiére est le repentir, la tombe est une obscurité sa lumière : il n’ ya de divinité que Allah et Mouhammed est le Messager d’Allah. l’autre monde est une obscurité sa lumiéres est les bonnes actions . le Pont (sirat) est une obscurité sa lumièere est la certitude.

Rapporté par Cheikh Al-Islam El-Mouhadith El-Hafizd Ibn Hajar Al-‘Asqalani Rahimou Allah dans son livre les prédispotions au jour dernier au chapitre des cinq singularités

 
———————————————————————————————————————————————————————————————–
 
Quatre choses rendent le corps malade : Le discours excessif, l’excès de sommeil, l’excès de nourriture et l’excès dans les rapports intimes

Et quatre [choses] abattent (ruinent) le corps : Le souci, la tristesse, la faim et la méfiance (ou veiller, ne pas dormir)

Et quatre [choses] dessèchent le visage, le rendant sec (mot à mot : font s’en aller son eau) et sa splendeur : Le mensonge, l’insolence (ou l’impudeur), un nombre excessif de questions sans science, et un surplus de débauche

Et quatre [choses] ajoutent "fraîcheur" au visage [m-à-m : de l’eau] et splendeur : La piété, la loyauté, la générosité, la grandeur d’âme

Et quatre [choses] apportent la subsistance (Ar-Rizq) : les veillées en prière, le fait de beaucoup implorer le Pardon [de Dieu] juste avant l’aube (al-Istighfar), contracter l’aumône, et le rappel [de Dieu] en début et en fin de journée (adh-Dhikr)

Et quatre [choses] font obstacle au Rizq (ou l’empêchent) : Le sommeil du matin, le peu de prières, la paresse et la traîtrise.

( Ibn elquayim)

L’intégrité de ces paroles se trouve dans son livre "at tib an nabawi" (la médecine prophétique :
————————————————————————————————————————————————————————————————

 
Abou ‘Awn ( Rahimou Allah ) (un Tâbi’i) raconte que les gens de bien, lorsqu’ils se rencontrent, se rappellent mutuellement les trois conseils suivants :

Celui qui œuvre pour son Autre monde, Allah lui suffira pour ce monde. Et celui qui réforme le lien qui l’unit à Allah, Allah lui suffira face aux gens. Et celui qui corrige son intérieur, Allah corrigera son apparence.”

 
————————————————————————————————————————————————————————————————
 
Yahya ibn Mu’adh ar Razi Rahimou Allah a dit :
"Heureux celui qui a renoncé à ce monde avant de l’avoir quitté, qui s’est préparé à entrer dans sa tombe avant d’y être enterréet qui a agréé son Seigneur avant de L’avoir rencontré."
 
————————————————————————————————————————————————————————————————
 
‘Omar ibn ‘Abd el ‘Azîz – Rahimou Allah – a judicieusement fait remarquer : « Celui qui considère que la parole fait partie de ses actes, parle peu si ce n’est sur les choses qui le concernent. »

Beaucoup de gens en effet ne considèrent pas que leurs paroles fassent parties de leurs actes, c’est pourquoi ils se hasardent à parler et s’adonnent sans scrupule à la médisance. (Jâmi’ el ‘Ulûm wa el Hikam d’ibn Rajab Rahimou Allah (p. 115))

————————————————————————————————————————————————————————————————
Ahmad ibn Harb a dit : « L’homme préfère (la fraîcheur) de l’ombre à (la chaleur) du soleil, puis il ne préfère pas le Paradis à l’Enfer ! » (Al-Ihyâ, 4/568)
 
————————————————————————————————————————————————————————————————
 
Un sage a dit : "Celui qui conçoit qu’il puisse avoir un meilleur ami qu’Allah, certes sa connaissance en Allah est déficiente. Celui qui conçoit qu’il puisse avoir un pire ennemi que son âme, certes sa connaissance de lui-même est déficiente."
 
————————————————————————————————————————————————————————————————
Abdul Qasim al Hakim a dit : "Celui qui craint une chose la fuit, et celui qui craint Allah fuit vers Lui."

Cette parole est renforcée par un verset où Allah dit : "50. "Fuyez donc vers Dieu. Moi, je suis pour vous de Sa part, un avertisseur explicite." (Sourate 51).

فَفِرُّوا إِلَى اللَّهِ إِنِّي لَكُمْ مِنْهُ نَذِيرٌ مُبِينٌ

Ibn Kathir Rahimou Allah dit : "fuyez auprès de Lui et confiez-vous à Lui dans toutes vos affaires et entreprises."

At Tabari Rahimou Allah dit dans son commentaire : fuyez le châtiment d’Allah vers Sa Miséricorde par la foi, le suivi de Ses ordres et d’oeuvrer en Lui obéissant.

Al Qortobi dit pour sa part : Allah a dit à son Prophète sal Allah alayhi wa salam : O Mohammed dis à ton peuple : " Fuyez donc vers Allah. Moi, je suis pour vous de Sa part, un avertisseur explicite.

C’est-à-dire : fuyez de la désobéissance vers l’obéissance. Ibn Abbas dit : "Fuyez vers Allah par le repentir de vos péchés.

Abou Bakr al Warraq a dit : " fuyez de l’obéissance au diable vers l’obéissance au Très Miséricordieux"

Dhun nun al Misri a dit : fuyez donc de l’ignorance vers la science, de la mécréance vers la reconnaissance".

 
———————————————————————————————————————————————————————————————–
 
Cheikh Al Islam Ibn Taymia Rahimou Allah disait:
"Le croyant est pour le croyant comme les deux mains:l’une lave l’autre. Et il se peut que le saleté ne parte qu’avec une certaine dureté. Mais cela amène obligatoirement une propreté et une douceur pour laquelle nous louons cette dureté"

Al Fatawa 28/53-54

 
———————————————————————————————————————————————————————————————–
‘Ammar a dit : "La mort suffit comme source d’exhortation. La certitude suffit comme source de richesse et l’adoration suffit comme occupation."
 
 
 
 
 
 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s