Le changement Al Fawâ’id -ibn al Qayyîm-

Par défaut
 
 
LE CHANGEMENT

 

 

 Lorsque les gens se sont écartés du jugement du Livre et de la Tradition, de prendre ces deux

sources en tant que juge (dans leurs affaires), ont cru qu’ils ne pouvaient pas se contenter

(uniquement) d’eux et se sont tournés vers les opinions, le raisonnement analogique (

al

qiyâs

), l’approbation (al istihsân) et les paroles des doyens (chuyûkh), alors s’est présenté à

eux une corruption de leur disposition naturelle (

fitra), une opacité dans leurs coeurs, un

trouble dans leurs pensées et une annihilation de leurs raisons.

 

Ces affaires se sont généralisées et les ont terrassées jusqu’à ce que le jeune enfant grandisse (dans ce contexte) et que la personne âgée y vieillisse sans que tout deux ne voient cela comme blâmable !

 

Ainsi, est venu un autre Etat (

dawlat) où les innovations ont remplacé les traditions prophétiques,

l’âme charnelle s’est substituée à la raison,

 la passion a pris la place de la droiture,

l’égarement à remplacé la guidée,

le blâmable à remplacé le convenable,

l’ignorance a remplacé la science,

 l’ostentation a remplacé la sincérité,

 le faux a remplacé la vérité,

le mensonge a remplacé la véracité,

 la duplicité a remplacé le conseil sincère et l’injustice a remplacé la justice.

Cet état avec ces affaires-là s’est bâti et a prédominé.

Quant à ses gens, ils sont ceux mentionnés.

 Auparavant, la situation était inverse, et les gens étaient ceux indiqués.

Si tu vois un qu’un état, avec ces affaires, est arrivé, que son étendard s’est dressé, ses armées

ont été levées, alors, par Allah subhanahu wa ta3ala , sache que le ventre de la terre est meilleur, pour toi, que

son dos, les cimes des montagnes sont meilleures que les plaines et les vallées, et la fréquentation

des bêtes sauvages est plus saine et sauve que la fréquentation des hommes !

 

La terre a tremblé, le ciel s’est assombri, la corruption et le désordre sont apparus sur terre et

dans la mer à cause de l’injustice des débauchés.

 La bénédiction s’est envolée, les biens ont diminué (se sont amenuisés) et les bêtes sauvages sont devenues décharnées et chétives.

La vie est devenue sinistre du fait de la débauche et de la dépravation des gens iniques.

 La lumière du jour et les ténèbres de la nuit ont pleuré à cause des turpitudes et vilénies

accomplies ainsi que des actes infâmes et des atrocités perpétrés.

 Les nobles scribes et les anges qui se relaient la nuit et le jour se sont plaints à leur Seigneur des innombrables

perversités et de la domination des choses blâmables et abjectes.

Par Allah ! Ceci est un avertissement (de la venue) d’un torrent de châtiments dont les nuages

(à l’horizon) se sont déjà amoncelés ainsi que l’appel d’un fléau (à venir) proclamé de nuit et

dont les ténèbres ont été signalées.

Ecartez-vous du parcours de ce torrent par un repentir sincère aussi longtemps que celui-ci est

possible et sa porte ouverte.

 Mais, c’est comme si vous êtes au pas de la porte et que celle-ci s’est fermée, le gage a été hypothéqué et le délit s’est accroché.

Allah subhanahu wa ta3ala dit :

«

Quant aux injustes, ils sauront bientôt quel revirement ils trouveront. »

Source :

Al Fawâ’id -ibn al Qayyîm-

Publicités

Une réponse "

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s