Extrait du chapitre ‘Prendre appui sur l’indulgence d’Allah’ du livre ‘La Réplique suffisante à celui qui demande un remède guérissant’ (Al-Jawab al-Kafi) pour l’Imam Ibn al-Qayyem al-Jawziah.

Par défaut
Extrait du chapitre ‘Prendre appui sur l’indulgence d’Allah’ du livre ‘La Réplique suffisante à celui qui demande un remède guérissant’ (Al-Jawab al-Kafi) pour l’Imam Ibn al-Qayyem al-Jawziah.

Certains pécheurs commettent délibérément des péchés sous prétexte qu’Allah subanahu wa ta3ala est Indulgent et Miséricordieux. Ils oublient que Son châtiment est douloureux et pénible.
 
Un vertueux a dit: ‘Implorer la miséricorde de Celui que tu n’obéis pas, est une vanité.’

Osama Ben Saîd rapporte qu’il a entendu le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix d’Allah) dire: ‘On amène l’homme, le jour de la résurrection, on le jette au feu, ses entrailles sortent de son ventre, il tourne dans le feu comme tourne un âne autour de son moulin; les gens du feu font le tour autour de lui et disent: Qu’est-ce qui te prend? Ne nous recommandais-tu pas de faire le bien et nous empêchais-tu de faire le mal? Il répond: Je vous recommandais de faire le bien, mais je ne le faisais pas moi-même, je vous empêchais de faire le mal, mais je le faisais moi-même.
Anas Ben Malek rapporte que le Messager de Dieu (bénédiction et paix sur lui) a dit: pendant mon voyage nocturne, je passai chez des gens dont leurs lèvres furent coupées par des ciseaux de feu. Je dis: Qui sont-ils? On me répond: Ce sont des prêcheurs qui recommandaient les gens de faire le bien et ils oublient eux-mêmes. (Rapporté par Imam Ahmad).

Les compagnons ont demandé au prophète: ‘O Messager de Dieu, nous croyons à toi et à ce qui t’a été révélé. As-tu peur (sur notre sort)?’ Il répondit: ‘Oui, les cœurs sont entre deux des doigts d’Allah, Il les renverse comme Il veut.’

Anas rapporte aussi que le Messager de Dieu (bénédiction et paix sur lui) a dit à Gabriel: ‘Pourquoi je n’ai jamais vu l’ange Mikaël sourire?’ ‘Depuis que l’enfer a été créé, il n’a jamais souri, répondit-il.’

Le Messager d’Allah (bénédiction et paix sur lui) a dit: ‘Allah fait venir chez Lui (celui qui etait plus riche dans la vie d ici bas)parmis les  gens de l’enfer, on le teint du feu puis on lui dit: O Fils d’Adam? As-tu vu du bien? As-tu réjouis d’un bonheur? Il répond: Non, au nom d’Allah, Le Seigneur. Puis, on fait venir l’un des plus démunis dans sa vie, des gens du paradis, on le teint du paradis et on lui dit: As-tu subi une misère? As-tu subi un malheur? Il répond: Non, Mon Seigneur. Je n’ai jamais subi une misère, ni un malheur.’ (rapporté par Muslim).

Al-Boraa Ben Azeb dit: nous sommes sortis avec le Messager d’Allah (Bénédiction et paix sur lui) pour assister aux funérailles d’un homme ansari (médinois); nous sommes arrivés jusqu’à la tombe, le défunt n’a pas encore été enterré, le prophète s’est assis, nous aussi, plongés dans le silence, un morceau de bois à la main du Messager d’Allah (Bénédiction et paix sur lui) avec lequel il grattait le sol; il leva la tête et dit: ‘Craignez Allah (pour éviter) la torture de la tombe‘, deux ou trois fois, puis il dit: ‘Le croyant, au moment où il est entre la vie et l’au-delà, des anges du ciel ayant des figures du soleil, descendent chez lui portant un linceul du paradis, l’ange de la mort s’assoit auprès de la tête et dit: O âme tranquille, sors au pardon de Dieu et à sa satisfaction, il sort et coule en filets d’eau. Il le met à sa main puis les autres anges le prennent en un clin d’œil et le mettent dans le linceul. Il en dégage une odeur la plus agréable sur la terre. Ils montent avec l’âme. Les autres anges du ciel disent: ‘Quelle bonne odeur!’ Les porteurs de l’âme disent: ‘c’est l’âme d’un tel, fils d’un tel,…’ ils le font monter d’un ciel à l’autre jusqu’à ce qu’ils arrivent au septième ciel. Allah, le Tout Puissant leur dit: ‘écrivez la feuille de mon serviteur en haut et faites-le rentrer à la terre. C’est d’elle que J’ai produit la création et à elle Je le ferai rentrer, puis Je le ferai sortir une autre fois.’ Une fois dans la tombe, deux anges lui demandent: ‘Quelle est ta religion?’ ‘L’Islam’, répond-il. ‘Quel est l’homme que Dieu vous a envoyé?’ ‘Mohammed, le Messager d’Allah’, répond-il. ‘Qu’est-ce que tu as appris?’ ‘J’ai lu le livre d’Allah le tout puissant. J’ai cru en lui et je l’ai ratifié’, répond-il. Un appel du ciel lui dit: ‘tiens pour véridique Mon serviteur, donnez-lui une demeure au paradis, habillez-le du paradis. Ouvrez-lui une porte du paradis.’ Le prophète dit: ‘une odeur du paradis lui arrive et on lui ouvre une vaste place dans sa tombe. Un homme à beau visage se rapproche de lui, bien habillé et sent une odeur agréable, lui dit: ‘Réjouis-toi de ce que tu rends content. C’est le jour que Dieu t’a promis.’ Le croyant lui demande: ‘Qui est-tu?’ Il répond: ‘Je suis ton œuvre vertueuse.’ Le croyant dit alors: ‘Mon Dieu, fais venir l’heure, fais venir l’heure.’ On demanda au prophète: ‘
et pour l’infidèle, que se passe-t-il?’ Il répondit: ‘Des anges à visages noirs descendent du ciel, ils s’assoient auprès de lui puis l’ange de la mort arrive, il s’assoit auprès de sa tête et dit: ‘O âme méchant, sors à la colère de Dieu.’ L’âme se plonge dans son corps, il le tire comme on tire la laine de l’épine; il le prend et ne le laisse dans sa main qu’un laps du temps; il en dégage la plus mauvaise odeur qui se trouve sur terre. Ils montent l’âme au ciel et quand ils rencontrent les autres anges, ceux-ci disent. ‘A qui cette mauvaise âme?’ Ils répondent: ‘Il est l’âme d’un tel, fils d’un tel…’ Ils l’appellent de ses plus mauvais noms qu’on lui a donnés au cours de sa vie. Puis le Messager d’Allah récite le verset suivant du Coran: ‘Pour ceux qui traitent de mensonges Nos enseignements et qui s’en écartent par orgueil, les portes du ciel ne leur seront pas ouvertes, et ils n’entreront au paradis que quand le chameau pénètre dans le chas de l’aiguille. Ainsi rétribuons-Nous les criminels.’ (Al-A’raf: 40). Allah, le Tout Puissant dit: ‘écrivez sa feuille dans le bas: sur la terre basse.’ Les anges jettent son âme.
 
Puis le Messager d’Allah salal lahu alayhi wa salam récita le verset suivant: ‘(Soyez) exclusivement (acquis à la religion) d’Allah ne lui associez rien; car quiconque associe à Allah, c’est comme s’il tombait du haut du ciel et que les oiseaux le happaient, ou que le vent le précipitait dans un abîme profond.’ (Al-Hajj: 31). Son âme revient à son corps, les anges le questionnent: ‘Qui est ton Dieu?’ Il répond: ‘Meh… Meh…. je ne sais pas’ ‘Quelle est ta religion?’ ‘Meh… Meh… je ne sais pas’ ‘Qui est l’homme que Dieu vous a envoyé’ ‘Meh… Meh… je ne sais pas’ Un appel de ciel lui dit: Mon serviteur a menti, préparez-lui une demeure en enfer, ouvrez-lui une porte de l’enfer pour qu’il reçoive de ses poisons et de ses chaleurs; sa tombe se rétrécit. Un homme laid, mal habillé, à mauvaise odeur se rapproche de lui et dit: ‘Rejouis-toi de ce qui te rend mécontent. C’est le jour que Dieu t’a promis.’ L’infidèle dit: ‘Qui es-tu? Ton visage est celui du malheur’ Il répond: ‘Je suis ton œuvre méchante.’ L’infidèle dit alors: ‘Mon Dieu, ne fais pas venir l’heure.’.

Djaber rapporte que le Messager d’Allah (bénédiction et paix sur lui) a dit: tout ce qui donne l’ivresse est illicite. Dieu le tout puissant promet à toute personne qui boit le vin de le faire boire du jus de l’enfer.’ ‘Quel est le jus de l’enfer? Demanda-t-on au Messager d’Allah.’ ‘C’est la sueur des gens de l’enfer, ou le suc des gens de l’enfer, répondit-il

Abi zarr rapporte que le Messager d’Allah (bénédiction et paix sur lui) a dit: ‘Je vois ce que vous ne voyez pas, j’entends ce que vous n’entendez pas, le ciel craque, il a le droit de craquer. Il n’y en pas de place pour quatre doigts sans qu’un ange y prosterne. Si vous savez ce que je sais, vous ririez un peu et vous pleuriez beaucoup, vous ne trouveriez pas le plaisir avec les femmes, et vous monteriez sur les monts pour implorer Dieu pour vous secourir.’

Dans Sahih Al-Boukhari, Abou Saîd rapporte que le Messager d’Allah (bénédiction et paix sur lui) a dit: ‘Quand on prépare un défunt, on le porte sur les épaules. S’il est vertueux, il dit: ‘Avancez. Avancez.’ S’il est méchant il dit: ‘Malheur à moi. Où m’emmenez-vous?’ Chaque chose entend sa voix sauf l’homme. S’il l’entend, il sera foudroyé.’

Abou Omama rapporte que le Messager d’Allah (bénédiction et paix sur lui) a dit: ‘Le soleil s’approche le jour de la résurrection d’un mile, sa chaleur augmente, les têtes sont bouilles comme bouillent les marmites, ils s’y plongent selon leurs péchés. Quelques-uns s’y plongent jusqu’aux leurs talons, d’autres jusqu’aux cuisses et quelques-uns jusqu’aux leurs milieux, quelques-uns la sueur les brident.’ (rapporté par l’imam Ahmad).
Dans Sahih Al-Boukhari, Abou Hourayra rapporte que le Messager de Dieu (bénédiction et paix sur lui) a dit: Un pont sera monté en enfer. Le premier qui le traversera, c’est moi. Les prophètes imploreront Dieu ainsi: ‘Mon Dieu, nous implorons Ta Paix.’ Sur les deux côtés du pont il y a des crampons qui ressemblent à des épines qui emportent les gens selon leurs œuvres. Quelques-uns y seront attachés, d’autres se sauveront. Quand Allah finit de juger les affaires des gens, Il fera sortir de l’enfer ceux qu’Il pardonne, ceux qui attestaient qu’il n’y point de divinité qu’Allah. Il verse sur eux une eau qu’on appelle l’eau de la vie…

Dans Sahih Muslim, il a été rapporté que le Messager d’Allah (bénédiction et paix sur lui) a dit: trois types de gens seront jugés les premiers le jour de la résurrection: un homme qui est mort martyr. Allah le fait venir et lui dit: ‘Qu’as-tu fait?’ ‘J’ai combattu pour Ta cause jusqu’à ce que je fusse tué, répond-il’ ‘Tu as menti, tu as combattu pour qu’on dise que tu es courageux, répond Allah’ Puis on le tire et on le jette dans l’enfer. Un autre homme qui a appris beaucoup de choses et les a enseignées, il lut le Coran. Allah le fait venir et lui demande: ‘Qu’as-tu fait?’ ‘J’ai appris des choses, je les ai enseignées pour Toi j’ai lu le Coran pour Toi, répond-il’ ‘Tu as menti, tu as appris cela pour qu’on dise que tu es savant, tu as lu le Coran pour qu’on dise que tu es lecteur, lui répond Allah’ On ordonne alors de le tirer pour le jeter dans l’enfer. Un troisième qu’Allah lui a accordé beaucoup de fortune. Il lui demande: ‘Qu’as-tu fait?’ ‘J’ai dépensé mon argent dans Ton sentier, répond-il’ ‘Tu as menti, tu as fait ça pour qu’on dise que tu es généreux, répond Le Tout-Puissant’ On ordonne de le tirer pour le jeter dans l’enfer. Ce sont les premiers jetés dans l’enfer.’
Muaz rapporte que le Messager d’Allah (bénédiction et paix sur lui) lui a recommandé: ‘Ne donne pas d’associés à Dieu, même si tu es tué ou brûlé. Ne sois pas ingrat envers tes parents même s’ils t’ordonnent d’en débarrasser ou de leur laisser ta richesse. Ne renonce pas à accomplir une prière due parce que quiconque renonce à accomplir une prière due, sera privé de la protection d’Allah. … Méfie-toi de commettre des péchés car le péché entraîne la colère d’Allah.’ (rapporté par Muslim et Bukhari).

Abou Al-Waféa Ben Aqil dit: ‘Méfie-toi du péché, ne sois pas vaniteux, tu auras la main coupée pour trois dirhams volés, tu seras lapidé pour une goutte de vin. Une femme est entrée en enfer à cause d’une chatte. Celui qui trompe comparaîtra avec sa tromperie le Jour de la Résurrection même s’il est mort martyr.’
Oqba Ben Amer rapporte que le Messager d’Allah (bénédiction et paix sur lui) a dit: ‘Si tu aperçois qu’Allah donne à Son serviteur dans la vie tout ce qu’il veut malgré ses péchés, cela veut dire qu’Il l’appâte; puis il a récité ce verset du Coran: ‘Puis lorsqu’ils eurent oublié ce qu’on leur avait rappelé, Nous leur ouvrîmes les portes donnant sur toute chose (l’abondance); et lorsqu’ils eurent exulté de joie en raison de ce qui leur avait été donné, Nous les saisîmes soudain, et les voilà désespérés.’ (Al-An’âm: 44).

Dieu le Tout Puissant dit aussi: ‘Quant à l’homme, lorsque Son Seigneur l’éprouve en l’honorant et en le comblant de bienfaits, il dit: ‘Mon Seigneur m’a honoré’ Mais par contre, quand Il l’éprouve en lui restreignant sa subsistance, il dit: ‘Mon Seigneur m’a avili’ Mais Non! C’est vous plutôt, qui n’êtes pas généreux envers les orphelins…’ (Al-Fajr: 15-17).

L’Imam Al-Tirmidhi rapporte que le Messager de Dieu (bénédiction et paix sur lui) a dit: ‘Allah donne la vie à celui qu’Il aime et à celui qu’Il n’aime pas. Mais Il ne donne la foi qu’à celui qu’Il aime.’
Enfin, Allah, Gloire à Lui, dit:
Allah accueille seulement le repentir de ceux qui font le mal par ignorance et qui aussitôt se repentent. Voilà ceux de qui Allah accueille le repentir. Et Allah est Omniscient et Sage. Mais l’absolution n’est point destinée à ceux qui font de mauvaises actions jusqu’au moment où la mort se présente à l’un d’eux, et qui s’écrie: ‘Certes, je me repens maintenant’, non plus pour ceux qui meurent
mécréants. Et c’est pour eux que Nous avons préparé un châtiment douloureux.’ (An-Nisaa: 17-1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s